Accueil > À découvrir > Un passé prestigieux

Séjour "Souffle de l'histoire"

Pendant deux ou trois jours, évadez-vous au cœur d'une campagne verdoyante, authentique et préservée et découvrez un patrimoine remarquable, sur les traces d'hôtes illustres tels que le Duc de Saint-Simon, le Marquis de Laborde ou encore le Roi Louis Philippe.

Un passé prestigieux

La Ferté-Vidame, cité d'art et d'histoire

Pour regarder cette vido vous avez besoin du dernier Flash-Player d'install sur votre navigateur.

Cité historique entre toutes, elle doit son passé prestigieux à de nombreux hôtes illustres, parmi lesquels : le duc de Saint-Simon, le marquis de Laborde, le duc de  Penthièvre, le roi Louis-Philippe.

Le Parc et les châteaux de la Ferté-Vidame

Ancienne propriété du Duc de Saint-Simon, c'est là que le célèbre mémorialiste écrivit la plus grande partie de son oeuvre. Achetée en 1764 par le marquis de Laborde, grand financier, banquier de la cour de Louis XV, celui-ci y fit édifier un véritable palais (dont il ne reste plus aujourd'hui que les ruines grandioses) et aménager l'un des plus grands parcs à la française qui ait été réalisé au XVIIIè siècle. Construits en briques et pierres par Saint-Simon et agrandis par Louis-Philippe, les communs offrent une très belle ordonnance sur le parc.

Le Domaine départemental de la Ferté Vidame est référencé sur www.jardins-de-france.com : suivez le lien.

 

Patrimoine sur smartphone !

Découvrez le domaintl_files/oree-du-perche/photos/Parc et chateaux/visuipod.jpge de La Ferté-Vidame de façon innovante et originale grace à un outil de dernière génération : l'iPod Touch.

Une première en France pour la visite d'un parc avec l'historique du château : un site exceptionnel marqué de l'empreinte de personnages illustres.

Location à l'Office de Tourisme de l'Orée du Perche (près des grilles d'honneur, à l'entrée du Parc). Renseignements au 02 37 37 68 59.

Pour plus de renseignements cliquer ici

Pour les visites de groupes cliquer ici


 

 

 

Eglise Saint-Nicolas

Eglise Saint-NicolasClaude de Rouvroy, père du duc de Saint-Simon, avait fait édifier en 1659 l'église Saint-Nicolas, célèbre par son style baroque. Vous y verrez plusieurs tableaux dignes d'intérêt (grand tableau de La Cène). Illumination nocturne.
L'église Saint-Nicolas est ouverte tous les jours de 9h00 à 18h00


La Chapelle de Réveillon

Pour regarder cette vido vous avez besoin du dernier Flash-Player d'install sur votre navigateur.

Véritable bijou dans un écrin de verdure, au bord d'un ruisseau chantant, la chapelle de Réveillon vous attend.

Vous pourrez admirer la charpente en nef de bateau renversé et découvrir les peintures murales du XVIe qui forment un ensemble unique classé Monument Historique.

Pour les visites de groupes cliquer ici 

Calendrier des visistes en 2015


Des hôtes illustres

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon (1675-1755)

Le duc de Saint-SimonLouis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, né en 1675, écrivit en son château de La Ferté-Vidame "sa seule demeure bâtie", la plus grande partie de ses célèbres Mémoires, œuvre historiographique monumentale où il relate, sans complaisance, les faits et gestes des courtisans du Roi Soleil.

 

Jean-Joseph de Laborde (1724-1794)

Jean-Joseph de LabordeLe marquis de Laborde, après la mort du duc acheta le château. Guidé par un goût éclairé, servi par une immense fortune, le marquis fut le Rénovateur de La Ferté.

(En peu d'années, il changea l'aspect du domaine et du pays environnant. Il remplaça la vieille demeure féodale par un magnifique château, long de 160 m environ, entouré de très beaux jardins, à la française, baignés de pièces d'eau.

Vous ne pourrez en admirer que les ruines majestueuses . A la Révolution, le château était intact, c'est à la fin du XVIIIe siècle que fut entrepris le démantèlement par des marchands de biens spéculateurs.)

Duc de Bourbon-Penthièvre (1725-1793)

Le duc de Bourbon-PenthièvreLe duc de Bourbon-Penthièvre résidait à Rambouillet mais fut pressé par Louis XVI de lui céder son domaine. En compensation il reçut celui de La Ferté-Vidame.

Louis Philippe (1773-1850)

Louis-PhilippeA la Restauration, le Domaine fut restitué à la famille d'Orléans et devint la propriété du Roi Louis Philippe. Celui-ci fit aménager et agrandir les communs en résidence, en attendant la restauration du grand château envisagée en 1845. Mais la révolution de 1848 mit fin à ce projet.